Les trésors artistiques de Luxembourg Ville

Soucieuse de developper l’art contemporain dans l’espace public, la Ville de Luxembourg regorge de sculptures, fresques et installations artistiques.
A l’occasion de la fête nationale, Art Work Circle vous propose de découvrir et/ou d’en apprendre un peu plus sur les oeuvres de l’espace public de la capitale. 

Sculpture "La Grande Tempérance"

La sculptrice française Niki de Saint-Phalle a réalisé cette “Nana” de plusieurs mètres de haut en 1992. Cette sculpture représente une femme-déesse aux formes généreuse qui semble verser du vin d’une cruche à l’autre. Si la sculpture appelle en premier lieu un sentiment de joie grâce aux couleurs vives qui sont utilisées, elles servent en réalité a dénoncer/exprimer la condition de la femme, on peut le déceler aux ailes trouées de la sculpture

La pièce a été achetée par la Ville de Luxembourg en 1995 dans le cadre de l’année européenne de la Culture. “La Grande Tempérance” se trouve dans le parc de la Villa Vauban. 

Installation "Passe-muraille"

Inaugurée en 2016, l’installation “Passe-Muraille” de l’artiste Jean Bernard Métais se trouve dans le parc de la Fondation Pescatore.

Mesurant 4m de haut pour 7m de diamètre, elle est constituée de deux hémisphère se faisant face pour creer un passage. L’installation en métal est ajourée de toute part pour permettre au promeneur de voir le paysage alentour et d’entendre ce qu’il se passe autour, tout en étant dans une sorte de bulle magique, dont la traversée entraine une sorte de connexion/déconnexion avec le monde extérieur. 

Fresque "Immortalitas"

Franco est un artiste contemporain luxembourgeois né en 1986. Le streetartist du Grand Duché a réalisé cette fresque en 2021 sur le mur qui longe le Luxembourg City Museum, rue Saint-Esprit.

Le style de Franco est facilement reconnaissable grâce à l’utilisation de couleurs vives et de personnages aux contours accentués. Les différentes couleurs sont appliquées au hasard et se superposent jusqu’à donner un ensemble homogène. 

Sculpture "Melusina"

Assise sur les berges de l’Alzette dans le Grund, la statue Melusina de Serge Ecker rend hommage à la légende du même nom.

Pour réaliser cette oeuvre, l’artiste a fait un scan 3D du corps d’une femme réelle, dont il a déconstruit le résultat avec des technologies digitales. Les différentes facettes ont ensuite été assemblées ensemble pour reformer le corps dans son entièreté. La fragmentation du corps de Mélusine fait écho à toutes les différentes versions de la légende, et se veut être une représentation contemporaine de la légende orale moyenâgeuse.

Sculpture "Walking in the city"

Situé devant le bâtiment Arendt au Kirchberg, depuis 2015, l’ensemble sculptural de Julian Opie s’illumine la nuit.

L’artiste britannique est bien connu des galeries internationales et est exposé au MoMa, au Tate et au Victoria & Albert Museum entre autre. L’oeuvre de Julian Opie est aisément identifiable grâce à la stylisation des personnages, constitués d’aplats de couleurs contenus par d’épaisses lignes noires. Les silhouettes en mouvement sont au centre du processus créatif de l’artiste depuis le début de sa carrière.

Installation lumineuse "Cinq bons Esprits"

Les cinq sculptures lumineuses de la rue du marché aux herbes, font face à la Chambre des Députés depuis 1997.

Elles ont été créées par Ingo Maurer, un designer industriel allemand spécialisé en design de lampe et d’installation lumineuse. Les sculptures sont constituées de cinq piliers qui renferment des visages dorés en leur sommet, éclairés la nuit pour suivre les passants de leurs regards facétieux.