Biographie

Serge Ecker est né à Esch-sur-Alzette (Luxembourg) en 1982. Il vit et travaille au Luxembourg et à Berlin. Formé à l’image numérique et aux effets spéciaux, Serge Ecker s’intéresse à la représentation du réel à travers le prisme des nouvelles technologies : logiciels de recomposition d’espaces, images de géolocalisation, imprimantes 3D sont les outils de ce néo-sculpteur de l’espace et de la forme architecturale. Son attention se porte sur les espaces urbains, que ce soit en ensemble qu’il recompose (Visit Luxembourg! LUX-PVG, Vis à vis, Welcome to Schengen) ou en détails architecturaux, menacés par la destruction, l’oubli ou la non-attention (série re-space/re-visit, Shades). Des non-lieux ou des entre-deux que Serge Ecker aime révéler, pointer et se réapproprier pour mieux questionner notre espace construit (Ma, CT 01). Après le tsunami du Japon, il capture des clichés d’habitations dévastées qu’il complète avec d’autres images trouvées dans les médias, sur Internet et avec des outils tels Google Earth et Google Streetview. Il procède ensuite à une recomposition numérique en 3D pour obtenir des fragments du Réel, reconstruits grâce à des logiciels de modélisation spatiale, pour aboutir à une hyperréalité. Serge Ecker leur confère une nouvelle existence, du volume et plusieurs dimensions. Il modèle les espaces tel un sculpteur digital et choisit ses paramètres. Il opère la même démarche lorsqu’il produit la sculpture de Melusina et décortique le mythe de la figure légendaire et mystérieuse. Il collecte les fragments de son histoire, photographie et scanne un modèle existant pour le déconstruire en de multiples surfaces polygonales et recomposées par la suite suivant des données sélectionnées. Déconstruction, reconstruction d’un mythe façonné et devenu sa propre synthèse. Serge Ecker se réapproprie et synthétise le Réel, questionne l’authenticité, parfois sur le ton du cynisme. Que reste-t-il de l’objet capturé après le transfert multimédia Réel-Virtuel-Réel ? – Didier Damiani, critique et historien de l’art

Parcours

  • 2002 – 2005
    • Sup‘Infograph ESRA, Nice
  • 2001 – 2002
    • 1ère E LGE, Esch-sur-Alzette
  • 1997 – 2001
    • Graphic Design LTAM, Luxembourg

Expositions :

  • 2015
    • Inertia of the real – Galerie Dominique Lang, Dudelange
    • Where the grass is greener – Kunstmuseum Liechtenstein, Vaduz
    • Rotondes 2.0 – Rotondes, Luxembourg
    • Handle with care (solo show) – AICA Kiosk, Luxembourg
    • DDays – Carreau du Temple, Paris
  • 2014
    • Diagonale 45 – Pavillon du Centenaire, Esch-sur-Alzette
    • Heaven, Earth & People – Galerie Gaasch, Dudelange
    • Angste Povera – Carré Rotondes, Luxembourg
    • In Progress – Annexes, Bourglinster
    • 3D Printshow Arts – Metropolitan Pavilion, New York
    • Vote Melusina – Musée de la ville de Luxembourg
  • 2013
    • Salon d’automne CAL – Carré Rotondes, Luxembourg
    • 3D Printshow Arts – Carrousel du Louvre, Paris
    • White Inside #1 – Casino, Forum d’art contemporain, Luxembourg
    • You I Landscape – Carré Rotondes, Luxembourg
  • 2012
    • Emergency – Maison du G.D. de Luxembourg, Bruxelles
    • La liberté meurt au bout d’une corde – Musée de la résistance, Esch
    • Reg’Art – Schungfabrik, Kayl
    • Emergenc(e)(y) – Carré Rotondes, Luxembourg
    • Latsempoar – Casino, Forum d’art contemporain, Luxembourg
  • 2011
    • Tracing Space – Galerie du Théâtre, Esch-sur-Alzette
    • Luxembourg Planning – Carré Rotondes, Luxembourg
    • Forum der Grossregion – In den Ministergärten, Berlin
    • Visit Luxembourg! – Exit07, Luxembourg

 

Publications :

  • 2014
    • I love you, oh say it with paving stones » – D’Lëtzebuerger Land, Luxembourg
    • « Diagonale 45 – Retrospective 50 années » – Lions International Club, Esch-sur-Alzette
  • 2013
    • « Luxembeach – Forum, Luxembourg – « Im Reich der Mitte 2.0 » – Regiofactum
    • « You I Landscape » – CNA, Ministère de la culture, carré Rotondes – « Paradise Lost » – Forum, Luxembourg
  • 2012
    • « What comes after the L » (Daniel Jacoby) – Mousse Publishing/Casino Lux
    • « La liberté meurt chaque jour au bout d’une corde » – Musée de la résistance
    • « Reg’ Art » – Commune de Kayl/Tétange
  • 2011
    • « Trading Space » – Lions International Club, Esch-sur-Alzette
  • 2010
    • « Gëlle Fraa – LUX->PVG » Postcard – Self-published
    • « Visions of Schengen » Postcards – Regiofactum, Saarbrücken

Récompenses : 

  • 2014 – Winner of the competition to create a sculpture of Melusina in Luxembourg-City
  • 2013 – One of the 5 laureates to receive the CNA grant for a research project

 

Expérience :

  • 2008 Grid Design, Luxembourg (CEO & creative director)
  • 2007 – 2008 Ballini, Pitt & Partners, Luxembourg (CG artist & graphic designer)
  • 2005 – 2007 Blanx 3D Animation Studio, Cologne (CG artist)

Art Scene