Rencontre/Conversation avec Marco Godinho, Keong-A Song et Fábio Godinho au Centre culturel portugais – Camões

L’Ambassade du Portugal et le Centre culturel portugais Camoes proposent une Rencontre/Conversation avec Marco Godinho, Keong-A Song et Fábio Godinho le 17 janvier 2022. Les intervenants seront amenés à discuter du travail de l’artiste et de l’importance que ce dernier accorde à l’échange et aux collaborations qu’il met en place dans ses projets artistiques.

Cette Rencontre/Conversation est inspirée par le livre « Marco Godinho – Written by Water » qui reprend le projet d’exposition porté par l’artiste en 2019 à la Biennale de Venise, ainsi que les quinze dernières années de sa carrière. Le livre est illustré des dessins de  Keong-A Song. L’illustratrice imagine un alter-ego à l’artiste et retrace les aventures de « Mr Godinho », sillonnant le monde dans le cadre de ses démarches artistiques. Elle créer des histoires drôles et évoque de façon personnelle les différents thèmes et sujets qui influencent le travail créatif de l’artiste.

Détails Pratiques

DATE
Le 17.01.2022

HEURE
De 18h30 à 19h30

TICKETS
Entrée libre

LIEU
4 Place Joseph Thorn L – 2637
Centre Culturel Portugais – Camões

En 2019, Marco Godinho représentait le Luxembourg à la Biennale d’art contemporain de Venise. L’artiste avait présenté un projet intitulé « Written by Water » en collaboration avec son frère, l’acteur Fábio Godinho. Le projet d’exposition contenait une collection de carnets de note plongés dans la mer pour en recueillir les secrets invisibles, ainsi qu’un film montrant Fábio Godinho entrain de lire l’Odyssée d’Homer face à la mer et distribuant des pages du livre à des passants ou à l’horizon.

Artiste à l’Honneur

Né au Portugal en 1978, Marco Godinho vit et travaille à Luxembourg et à Paris.
Dans une démarche conceptualiste, il s’intéresse à la perception subjective du temps et de l’espace en questionnant les notions d’errance, d’exil, d’expérience, de mémoire et de vécu. Marco Godinho crée des oeuvres métaphoriques dont ressortent souvent une dimension personnelle, poétique et philosophique.

« Est-ce que l’art a des limites ?
Les limites sont toujours poussées, elles se déplacent. Elles sont surtout des barrières mentales qui, pour être dépassées, doivent être expérimentées et remises en question, il en va de même pour l’art. » – Marco Godinho.