« Le monde est un théâtre » dans les photographies d’Anna Krieps

Interview par Art Work Circle

La jeune photographe luxembourgeoise Anna Krieps expose ses photographies au Centre culturel Schungfabrik de Tétange. Entre réalité masquée, place de l’Homme sur Terre et architectures utopiques. Elle nous en dit un peu plus.

Quelle est la genèse de ton exposition « Photographies » à Tétange et qu’y exposes-tu ?

J’étais en train de faire des photographies des ruines de l’industrie minière de fer et je me suis fait repérer…La ville m’a contacté pour me proposer de faire cette exposition. J’ai choisi de montrer une sélection représentative de mes photographies. Toutes mes photos sont des tirages argentiques développés à la chambre noire.

Quel est le sujet de l’exposition ?

Mon travail mène une réflexion sur le passage fragile entre la réalité banale de tous les jours et les fictions et mythes liés aux fantasmes de nos sociétés modernes. Je cherche à savoir où se situe la limite entre la réalité et l’utopie générée par les médias. Un appareil photo et un œil empruntés à mon grand-père m’ont permis de « voir » le monde. Les visages cachés jouent des rôles qui ne mentent pas. Le monde n’est qu’une scène balayée par la lumière. Je m’intéresse au « transfert » du désir intime au rêve collectif et vice versa, mais aussi de l’infiniment petit a l’infiniment grand.

«Les visages cachés jouent des rôles qui ne mentent pas. Le monde n’est qu’une scène balayée par la lumière ».

Anna Krieps, All the men are players, Salzburger Polizisten, tirage argentique, 100 x 80 cm. Edition de 3.

Quel est le rôle de la photographie selon toi ?

La photographie est pour moi un outil qui permet d’apprendre à mieux connaître les gens. Mon principal intérêt se porte sur l’humain et notre présence sur Terre, les différentes histoires et cultures qui nous distinguent et qui fait que chacun de nous est unique. À travers les yeux des autres, j’apprends sur le monde et sur moi-même. Selon William Shakespeare : « Le monde entier est un théâtre, et tous les hommes et les femmes seulement des acteurs ; Ils ont leurs entrées et leurs sorties, et un homme dans le cours de sa vie joue différents rôles. »

« Je travaille avec ma soeur comme si je réalisais mon autoportrait et j’utilise mon image comme miroir du monde ».

Anna Krieps, All the men are players, tirage argentique. Edition de 3.

Ta sœur revient souvent comme modèle dans tes photographies, pourquoi ?

Oui, ma sœur joue un rôle crucial dans mon travail. Depuis notre enfance, nous nous amusions à nous travestir, à jouer des rôles…Elle est devenue actrice et moi photographe… Aujourd’hui, je dirige le sujet et le personnage. Je travaille avec elle comme si je réalisais mon autoportrait et j’utilise mon image comme « miroir du monde ».

Biographie
Anna Krieps est diplômée en « Photography and Media Art » de l’Art Institute of Visual Arts (Pays-Bas) en 2012. En 2011, elle a participé à un programme d’échange au Boston Massachusetts College of Art and Design, où elle a assisté aux cours de Matt Connors, Sam Contis et Y. Kaytaro dans les options « Polaroid », « Photobook » et « Home picture ». La photographe a ensuite suivi un Mastère en « Art Direction » à l’ECAL de Lausanne.

En savoir plus sur Anna Krieps et voir ses oeuvres

Photo cover: Sissi und Marie Thérèse, Féminin Isolation, tirage argentique, 50×60, édition de 3.

Exposition Photographies, Centre culturel Schungfabrik, 14 rue Pierre Schiltz, L-3786 Tétange. Jusqu’au 28 janvier 2018. Ouvert de 15h à 19h tous les jours sauf les lundis et mardis.

Articles liés

Newsletter : C’est Noël Sur Art Work Circle !

Lauréats de la Bourse CNA – Aide à la création et à la diffusion en photographie 2019

Newsletter : Art on the Street : l’art s’étend dans les commerces actifs de la Ville

Art on the Street : l’art s’étend dans les commerces actifs de la Ville

Exposition « Female Gaze » avec Anna Krieps et Chantal Maquet @ Foundry

Exposition « Iconographie » d’Anna Krieps chez Nosbaum Reding Projects

Newsletter #49 : Journée Internationale des Femmes: Anna Krieps, Berthe Lutgen, Dany Prum, Patricia Lippert, Laurianne Bixhain, Marianne Mispelaëre, Jill Bettendorff

Exposition collective « An Image is an Image is an Image  » avec Anna Krieps – Arendt & Medernach

Newsletter #46 : L’art au Luxembourg : Prix d’Art Robert Schuman 2018, la sélection luxembourgeoise | Expo « Photographies » d’Anna Krieps | Valerius Art Gallery…

Exposition Cosmic Dreams d’Anna Krieps