Exposition Summer of 69 – Berthe Lutgen à la Villa Vauban

Pour sa nouvelle exposition temporaire du 27 novembre au 22 mai 2022, La Villa Vauban présente les oeuvres de Berthe Lutgen et de Michel Daleiden dit « Misch Da Leiden ». Les deux artistes se rencontrent et travaillent ensemble à la fin des années 1960 quand Daleiden rejoint le collectif d’artiste Arbeitsgruppe Kunst, dont Berthe est l’une des fondatrices. En 1969 les deux peintres organisent la fameuse Première Exposition non-affirmative et coopérative d’art actuel aux côtés d’autres artistes : c’est la création d’un groupe informel nommé Initiative 69.

Cette exposition documente les actions artistiques réalisées avec et autour du groupe Initiative 69. Elle propose également une mise en perspective, en mettant en lumière les deux acteurs majeurs du mouvement protestataire luxembourgeois, pour retracer leurs évolutions artistiques jusqu’à aujourd’hui.

Copyright Christof Weber – Villa Vauban

Détails Pratiques

DATE
Du 27.11.2021 jusqu’au 22.05.2022

HEURE
La Villa Vauban est ouverte tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi
Nocturne le vendredi soir de 18h à 21h

TICKETS
Entrée libre le vendredi entre 18h et 21h
Adulte : 5 euros
Jeunes de 21 à 26 ans : 3 euros
Etudiants de 21 à 26 ans et jeunes de moins de 21 ans : entrée libre

Dans les années 1960, le climat était favorable aux expérimentations artistiques et les artistes se sont alors tournés vers un art libéré de toutes contraintes. Le but de l’Initiative 69 était d’inscrire les artistes dans un mouvement mondial visant à remplacer l’abstraction comme « langage universel de l’art ». De ce fait de nouvelles et différentes formes d’art représentatifs ou liés à l’objet apparaissent : le pop art, l’art optique, l’art conceptuel, le néo-dada, le nouveau réalisme, le hard edge, le land art, l’art cinétique, le body art ou encore le happening.

Artiste à l’Honneur

L’artiste peintre et féministe Berthe Lutgen est née à Esch-sur-Alzette en 1935. Pendant ses études dans les plus prestigieuses écoles d’art à Paris, Munich puis Dusseldorf, elle co-fonde le groupe d’artistes Arbeitsgruppe Kunst, ainsi que le « Groupe de Recherche d’Art Politique » (GRAP). En 1971, elle crée le « Mouvement de Libération des Femmes » (MLF) à Luxembourg.