Exposition « Spicy Cloud » de Keong-A Song aux Rotondes – Interview

Interview par Art Work Circle

Keong-A Song, portrait. Photo © Keong-A Song.
Dans le cadre du programme Fabula Rasa dédié aux arts de la scène et aux contes anciens et actuels, les Rotondes invitent la dessinatrice et illustratrice d’origine coréenne Keong-A Song à faire l’exposition Spicy Cloud. Nous avons rencontré l’illustratrice pour en savoir plus.

Peux-tu nous parler de ton exposition Spicy Cloud ?

J’ai intitulé mon exposition Spicy Cloud parce que les nuages sont des phénomènes naturels qui me fascinent depuis toujours. Je peux les regarder sans fin. Dans Spicy Cloud, on entre dans un univers onirique et complètement imaginaire. C’est comme si on plongeait dans un mystérieux nuage teinté de mélanges invisibles où le monde réel n’est jamais trop loin. J’ai également invité la dessinatrice parisienne Julia Spiers pour participer à mon exposition. Parce que l’idée de l’exposition est aussi de présenter, aux côtés d’un illustrateur local, le travail d’un deuxième artiste qui n’a encore jamais été montré au Luxembourg.

Que peux-t-on découvrir dans l’exposition ?

Je présente une soixantaine d’œuvres à peu près, dessins, sculptures, installations, livres, etc. Je présente aussi mon nouveau livre illustré Wooow Luxembourg qui vient d’être publié aux Editions Guy Binsfeld (texte de Thomas Schoos) avec quelques planches originales (wooow.lu). J’expose la nouvelle série de 25 dessins autour de l’idée de Spicy Cloud. 20 autres dessins de la série Food of the world, qui consiste en deux hiboux qui voyagent partout dans le monde et représentent les cuisines typiques de chaque pays. Ainsi que quelques dessins inspirés d’anciens contes coréens. Je présente aussi un livre en accordéon qui fait environ 12 mètres 50cm, que j’ai dessiné et écrit pour raconter mon enfance et ma vie avant de devenir dessinatrice.

Comme je collabore avec les Rotondes depuis plusieurs années, je montre aussi les images que j’ai créées pour la communication visuelle des trois premières éditions de Fabula Rasa. Il y aura quelques sculptures où le dessin et le pliage, ainsi que la découpe de papier sont la matière principale.

Le jour du vernissage, il y aura une belle machine de barbe à papa, comme ça, chacun pourra avoir son propre nuage…

Keong-A Song, "Cloud Manufacturing Factory", 2018, Spicy Cloud. Photo © Keong-A Song.

« Ce sont les métaphores entre un monde réel et un monde inimaginable qui me fascinent et qui stimulent ma créativité ».

 

D’où viennent ces noms en introduction de l’exposition ? 

Carmine, Scarlet Lake, Perylene Maroon, Rose Madder, Naples Yellow, Emerald Green Nova, Shadow Green, Prussian Blue, Indigo, Mars Violet, Vandyke Brown, Grey of Grey, Titanium White…ce sont des noms de couleurs d’aquarelle que j’utilisent au quotidien pour réaliser mes dessins. Comme l’éventuelle liste d’ingrédients qui compose l’exposition Spicy Cloud et qui reflète mon imaginaire.

Qu’est-ce qui te fascines dans les contes coréens anciens ?

Ils me rappellent mon enfance, et aussi ma grande passion pour les animaux depuis toujours. Très souvent dans les contes coréens, les animaux représentent des humains. Par exemple j’adore le mythe « Dangun » qui représente le premier royaume coréen. Il est considéré comme le « petit-fils du ciel » mais on dit que sa mère était un ours. L’histoire est celle d’un tigre et d’un ours qui prièrent pour devenir humains, mais en entendant leurs prières, on leur donna vingt gousses d’ail et un bouquet d’armoise tout en leur ordonnant de ne manger que la nourriture sacrée et de rester hors de la lumière du soleil pendant cent jours. Le tigre abandonna après une vingtaine de jours et sortit de la cave. Cependant, l’ours resta et fut transformé en femme. Ce sont les métaphores entre un monde réel et un monde inimaginable qui me fascinent et qui stimulent ma créativité dans cette série.

Légende portrait: Photo ©Keong-A Song.

Biographie

Keong-A Song, dessinatrice et illustratrice d’origine coréenne, est collaboratrice de longue date des Rotondes, pour le compte desquelles elle a notamment réalisé les visuels des trois premières éditions de Fabula Rasa. L’exposition qui lui est consacrée, présente près de 100 dessins, installations, sculptures et éditions. Parmi ceux-ci, de nouvelles planches inspirées de contes coréens anciens, la série Food of the world ainsi que le livre pour enfant Wooow !!! Luxembourg – Charlotte et Monsieur Hibou, réalisé en collaboration avec Thomas Schoos aux Editions Binsfeld. Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2013 en Image Imprimée, Julia Spiers travaille comme graphiste et illustratrice freelance à Paris. Son travail s’oriente particulièrement autour d’objets éditoriaux hybrides entre jeux, pop-up, narrations combinatoires et numériques. Elle travaille régulièrement pour la presse, l’édition, la publicité ou l’évènementiel.

Vernissage mercredi 24 janvier à 18h. Exposition Spicy Cloud de Keong-A Song, dans la cadre de Fabula Rasa. Avec la participation de Julia Spiers. Rotonde 1. Place des Rotondes, L-2448 Luxembourg. L’exposition est accessible 1 heure avant et après les évènements tout public de Fabula Rasa. Du 24 au 31 janvier 2018. Plus d’infos : T +352 2662 2007, www.rotondes.lu

Articles liés

Appel à candidatures : Triennale Jeune Création 2020

L’artiste Keong-A Song expose ses rêves épiques – Kulturhaus Niederanven

Newsletter #61: New Painting Luxembourg : Derniers jours | Expos à voir : Progressive Decay, Confrontations | Mudam, Casino Luxembourg, Rotondes | La presse en parle

« Zuch » une installation multimédia d’Aurélie d’Incau aux Rotondes

Installation de Yann Annicchiarico aux Rotondes

« 18 » une expo d’art urbain aux Rotondes

La Maison Noire – Galerie d’art temporaire s’installe à Luxembourg – Vernissage 31 mai

Exposition de photographies « Flux Feelings » au Cercle Cité

Laurianne Bixhain, lauréate du LEAP

LEAP – The Luxembourg Encouragement for Artists Prize 2018 annonce ses candidats