Exposition « 1001 tonnes » de Jessica Theis

Jessica Theis présente son tout dernier projet, constitué d’une exposition et de la mise en vente d’un livre intitulé « 1001 tonnes ». Elle y délivre un reportage photographique sur la pollution de l’espace naturel pour sensibiliser à la cause écologique. En plus d’avoir parcouru le pays pour photographier divers déchets laissés dans la nature, elle s’est aussi documentée auprès d’experts et d’études chiffrées sur le sujet. Pour impliquer le plus de monde possible, elle inscrit son projet au programme d’Esch 2002 Capitale Européenne de la Culture, notamment dans le cadre de la campagne de sensibilisation au littering*.

Jessica Theis présentera son projet le 24 juin à 19h, en parallèle de la présentation officielle de la campagne de sensibilisation au littering par Madame Joëlle Welfring, Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable.

*littering : fait de jeter ou d’abandonner sur la voie publique de petites quantités de déchets urbains, sans utiliser les infrastructures prévues

Détails Pratiques

DATE
24 au 26 juin
1er au 3 juillet
8 au 10 juillet
15 au 17 juillet

HEURE
De 14h à 19h

TICKETS
Entrée libre

LIEU
Bâtiment 4 (1er étage), 66 rue de Luxembourg, L-4149 Esch-sur-Alzette 

« Non je ne vous raconte pas une histoire, et sûrement pas un conte de fée, ce n’est pas non plus un titre pour rêver mais c’est la pure et simple réalité.

On a 1,6 kilos de déchets sauvages par habitant par année au Luxembourg. Multiplions ceci par 626.000 habitants, on obtient un total de 1001 tonnes de déchets sauvages par année.

Cela fait 103 kilos de déchets sauvages par km le long de nos routes de campagnes et 216 kilos par km le long de nos autoroutes. Le nettoyage le long de ces routes coûte 1,2 millions d’euros à l’Etat, sans compter les frais qui incombent aux communes.

J’ai photographié les déchets sauvages que les gens laissent derrière eux : des baignoires, dont on se débarrasse au fond des forêts, en passant par les saletés que les gens abandonnent dans la nature après leur barbecue, jusqu’aux mégots et aux cannettes balancés par les fenêtres de leurs voitures. En prenant ces photos, j’ai essayé de comprendre pourquoi les gens se comportent de la sorte et pourquoi ils ont si peu de respect pour leur environnement.

J’avais plusieurs possibilités d’illustrer ce problème et j’ai décidé d’utiliser une caméra analogue moyen format, une caméra qui me permet de me concentrer sur le paysage, dans ce cas un paysage souillé. Je n’ai pas cherché des images purement esthétiques, mais des images qui expriment un message. » Jessica Theis

Artiste à l’Honneur

Jessica Theis est née au Luxembourg. Lors de sa première communion, elle reçoit en cadeau un appareil photo, c’est le déclic : Son loisir favori devient une réelle passion. Après des études en Photo-Design en Allemagne, elle devient photographe indépendante en 2005. Elle réalise alors des photos commerciales sur commande, pour des entreprises, magazines et agences de publicités. En vraie passionnée, Jessica capture aussi des clichés artistiques et met son art au service de grandes causes comme l’écologie ou le handicap mental.